Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Belle progression pour le marché immobilier à Nantes

Show - BARNES Nantes - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Nantes

Nantes, une des villes les plus vertes d’Europe propose de belles opportunités immobilières sur son territoire. Depuis un an, le marché immobilier à Nantes observe ainsi une progression certaine.

Nantes, une des villes les plus vertes d’Europe propose de belles opportunités immobilières sur son territoire. Depuis un an, le marché immobilier à Nantes observe ainsi une progression certaine.

La qualité de vie offerte par la métropole Nantaise est accrue par un centre-ville de moins en moins engorgé par le trafic automobile et le patrimoine historique et architectural embelli. En outre, les efforts réalisés pour attirer de nouvelles entreprises permettent de dynamiser la ville et son marché immobilier.

3188 euros le mètre carré pour les appartements

Depuis un an, les prix médians à l’achat pour une maison ou un appartement ont observé une légère hausse de 2 %, soit 3 071€/m2 pour une maison. Le prix médian du m² des appartements à vendre (tous types de biens confondus) à Nantes est de 3 188 euros. Il est en augmentation de 13,1 % par rapport à l’année dernière et en baisse de 0,7 % par rapport au mois de mai 2016.

Des écarts de prix marqués selon les quartiers

Selon les quartiers, les prix médians au m² évoluent fortement : de 2 404 €/m² pour un appartement dans le quartier Sainte-Thérèse/Beauséjour à 3 805 €/m² dans le quartier de la cité des Congrès. Même observation pour le marché immobilier des maisons à Nantes où le prix médian au m² oscille de 2 270 €/m² dans plusieurs quartiers à 3 889 €/m² dans le quartier Saint Pasquier/Saint Félix. En cours de restructuration et accessible en tram, le quartier l’île Beaulieu est de plus en plus prisé pour les recherches d’une résidence principale. Un investissement dans cette zone est encore envisageable car les prix médians sont accessibles, avec 2 584 €/m² pour un appartement et 2 270 €/m² pour une maison.

Le centre, la cité des Congrès, la gare, Procé Monselet les plus prisés

Les quartiers les plus prisés sont surtout ceux du Centre-Ville, Saint-Pasquier/Saint-Félix, Canclaux Mellinet, Cité des Congrès, Gare Nord ou encore Procé Monselet. Dans les rues piétonnes ou petites rues du centre-ville et de ces quartiers proches, un appartement ancien vaut ainsi entre 3 400 et 3 900 €/m2. On note cependant que le centre-ville - où l’accès des véhicules et le manque de stationnement est restreint - présente à la fois des atouts en terme de qualité de vie mais également quelques désavantages d’ordre pratique qui peuvent freiner les investissements. L’hypercentre est ainsi privilégié pour la location, les secondo-accédants ou jeunes retraités.

Les prix augmentent vers le Nord

Certains quartiers, comme Rond-point de Vannes et Rond-point de Rennes bénéficient du réseau de transport, de la proximité d’école et universités. Ainsi sur un an, les prix des appartements du quartier Rond-point de Rennes ont augmenté de 10 % pour se stabiliser autour de 2 800 €/m² comme dans le quartier Rond-point de Vannes.