Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

L'Ouest de la France pour les résidences secondaires

Show detail - BARNES Nantes - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Nantes

INFOGRAPHIE - Coiffant d’une courte tête la Méditerranée, c’est l’Ouest de la France qui concentre le plus de résidences secondaires. Découvrez cette étude qui décrit leurs propriétaires et précise l’usage qu’ils font de leur deuxième toit.

Les grandes vacances ont débuté le week-end dernier. L’occasion, pour ceux qui ont cette chance, de rejoindre leur résidence secondaire. Si beaucoup aimeraient en faire autant, une bonne part des Français y renonce, notamment en raison des taxes trop élevées. Et ce n’est pas près de s’arranger: récemment encore la ville de Paris indiquait son souhait de quadrupler la surtaxe d’habitation sur les résidences secondaires.

Si une majorité des propriétaires de résidence secondaire disposent d’une résidence principale en région parisienne (25% contre 15% dans le sud-ouest de la France et 14% dans l’Ouest), le secteur n’est pas particulièrement prisé comme lieu de villégiature. Seulement 7% des résidences secondaires sont situées en région parisienne, une situation qui résulte des prix élevés, de la fiscalité et aussi d’une volonté de s’éloigner un peu de sa région de résidence principale.

Parmi les destinations prisées, on pense spontanément à la Côte d'Azur, la Bretagne ou la Normandie. D’une courte tête, c’est l’ouest de la France qui l’emporte devant la Méditerranée (23% contre 21%), selon un sondage Ifop pour la Fnaim*. Les Français, détenteurs d’une résidence secondaire, privilégient clairement la mer à la campagne (34% contre 26%). Et lorsqu’ils rejoignent leur deuxième toit, ils veulent vraiment changer d’air: 55% des résidences secondaires sont situées à plus de 200 kilomètres de la résidence principale.

Combien de résidences secondaires par département


Ce sondage nous renseigne également sur le profil des propriétaires de résidences secondaires. Âgés de 65 ans et plus (35%), ils sont donc logiquement nombreux à être retraités (42% contre 16% de cadres en activité). À 53%, ils sont propriétaires depuis 10 ans ou moins et possèdent 3 pièces (27%) dans une maison (53,8%) qu’ils ont achetée (75%, contre 25% de personnes ayant obtenu la résidence secondaire en héritage ou en don). La quasi-totalité (81%) détient une seule résidence secondaire, 16% en ont deux.

Enfin, 60% des propriétaires interrogés ont un usage personnel exclusif de leur résidence secondaire quand les autres la louent régulièrement - soit 10 semaines ou plus par an - (22%) ou occasionnellement - moins de 10 semaines par an - (18%).

* Ce sondage a été réalisé auprès d’un échantillon composé de 402 individus âgés de 18 ans et plus, propriétaires d’au moins une résidence secondaire.