Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Obole Digitale: une start-up nantaise hors du commun

Show light - BARNES Nantes - Immobilier de luxe, appartements et maisons de prestige à Nantes

Rencontre avec des serial-entrepreneurs, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles...

Stanislas et Romain, 2 trentenaires pétris de culture digitale, débordant de générosité et ayant une vision profonde sur la société, ont créé ensemble il y a seulement 3 ans, Obole Digitale, une agence digitale d’un genre nouveau : dédiée au fundraising, son objectif est de servir le Bien Commun.

Rencontre avec des serial-entrepreneurs, les pieds sur terre et la tête dans les étoiles de la philanthropie et du service aux ONG:

Bonjour Romain et Stanislas, votre jeune entreprise a tout juste 3 ans: elle est d’abord le fruit d'une rencontre et une amitié entre vous 2…

En effet, nous nous sommes rencontrés sur les bancs d’une école de commerce et nous nous sommes très vite retrouvés sur nos valeurs profondes : le désir de créer une entreprise dont la vocation serait de servir la société tout entière, donc son Bien Commun. Tout a démarré d’un constat partagé : la raréfaction des espèces et son impact sur le mode de collecte du don. Nous voulons prendre le meilleur de l’innovation technologique pour la mettre au service des ONG et des associations cultuelles.

Plus concrètement, quelle est la mission d’Obole Digitale ?

Notre vocation est d’être des prestataires d’innovation au service de la collecte de dons.

Nous avons imaginé des systèmes de paiement par carte bleue via des bornes connectées que nous proposons à des musées, des monuments historiques, des églises …

Nous créons également des événements pour se faire rencontrer des donateurs et des porteurs de projet. Ainsi, La Nuit Du Bien Commun a eu lieu pour la 3ème année consécutive à Paris, rassemblant 1000 donateurs au Théâtre Mogador avec un record historique de levée de fonds : 1M € de collecte au profit d’associations œuvrant dans les domaines de l’éducation, de la culture, du social …

Cet événement unique et original sera proposé pour la 1ère fois en province et nous avons choisi Nantes car nous y avons des attaches personnelles et que c’est une terre d’innovation et de solidarité.

Enfin notre offre de service s’articule autour du conseil pour la collecte auprès de grands donateurs.

3 ans après son lancement, Obole Digitale compte plus de 150 000 dons collectés par ses outils, 3 000 philanthropes fédérés et 100 associations partenaires

Vous fourmillez d’idées et de projets mais finalement quel est votre moteur au quotidien à tous 2 ?

Sans hésiter c’est le sens que nous donnons à notre métier : entreprendre pour le Bien Commun de toute la société, quitte à décaler nos objectifs de rentabilité… Nos financeurs le savent, ils nous soutiennent parce que c’est notre ADN profond et le moteur de notre énergie et de notre succès. Nous œuvrons à quelque chose qui nous dépasse…

Votre plus grande fierté ?

Créer des emplois pour des jeunes qui ont soif de sens comme nous et collecter des centaines de milliers d’Euros au profit d’associations formidables qui font un travail extraordinaire de cohésion sociale sur le terrain.

Vous avez un bureau à Paris mais le siège social d'Obole Digitale est à Nantes, pouvez-vous nous partager 1 endroit que vous aimez particulièrement dans notre ville ?

Sans hésiter le quartier Dobrée parce que nous aimons son musée, le muséum d’histoire naturelle, l’esprit familial qui y règne, les commerces indépendants, c’est le cœur de Nantes !

Pour terminer, qu’évoque Barnes pour vous ?

Vous avez une vraie image de prestige, de qualité et d’exigence dans le service rendu, c’est pour cela que nous avons fait appel à vous pour soutenir la 1ère soirée de l’Ouest pour le Bien Commun.

Pour en savoir plus :

louestpourlebiencommun.fr/

obole-digitale.fr/