Afin de vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts, Barnes utilise des cookies. En continuant de naviguer sur le site, vous déclarez accepter leur utilisation. En savoir plus

Rencontre avec Raphaël Griffon - Joaillier créateur

Show light - translation missing: fr.helpers.application.image_tag.default_alt

Rencontre avec Raphaël Griffon - Joaillier créateur " De la Mine à l'écrin" 

Pour vous, nous allons à la rencontre de personnalité qui font l'art de vivre à la française à Nantes et à La Baule. Ce mois-ci, Raphaël Griffon nous fait l'honneur de nous recevoir dans son atelier.


Bonjour Raphaël, la joaillerie pour vous n'est pas qu'une histoire de passion... ?

"C’est d’abord une histoire de famille qui remonte à 4 générations ! Mon arrière-grand-père était déjà joaillier pour Cartier. Dans ma famille, on aimait beaucoup l’art et la musique…

Mais je me suis d’abord tourné vers le métier de génie-électrotechnique, jusqu’à ce que mon service national m’amène en Guyane. J'y ai rencontré des chercheurs d’or. À mon retour j’ai eu un déclic : allier l’art, l’aventure et la recherche, parce que la gemmologie, c’est aussi de la recherche scientifique ! C’est ainsi que j’ai décidé de poursuivre l’aventure familiale.

J’aime aller au contact des mineurs qui vont chercher des pierres uniques à 100 mètres de profondeur, que je transformerai à l’atelier pour en faire un bijou d’exception. Être joaillier pour moi, c’est donner une histoire à une œuvre, ne pas oublier que ce bijou magnifique provient des entrailles de la terre ! "


Vous avez un atelier à Nantes et un autre à Paris, mais vous vivez avec votre famille à Nantes, qu'aimez vous dans notre ville ?

"Cela fait 30 ans que j’habite Nantes. Je suis arrivé de la campagne tel un indien dans la ville et j’ai tout de suite apprivoisé ce nouvel environnement. J’aime le foisonnement culturel extraordinaire de Nantes et le brassage cosmopolite d’une ville qui reste néanmoins à taille humaine et à proximité de la mer."


Pourriez-vous nous partager un lieu emblématique de Nantes ?

"J’aime particulièrement le Château de Goulaine, au bord des marais, le dernier des châteaux de la Loire ! Un lieu unique qui traverse l’histoire de la région, qui est habité et entretenu depuis 1000 ans par la même famille. Et il y a un piano sur lequel j’aime jouer : le piano est une autre de mes passions."


Vous êtes reparti en Afrique chercher des pierres et vous en avez fait un film, racontez-nous ...

"J’aime ce grand écart entre l’ultra luxe et le retour à l’état sauvage qu’on peut vivre en Afrique. J’ai eu envie de le partager au public à travers la réalisation d’un film documentaire sur l’extraction, dans une mine d’Afrique, d’une pierre plus rare et plus précieuse encore que l’émeraude. Ce film que j’ai moi-même réalisé sera présenté au Théâtre Graslin le 30 mars 2019 (en partenariat avec BARNES Nantes-La Baule) en présence du directeur de la mine, d’un spécialiste mondial de Gemmologie qui est aussi nantais."

~ Pour participer à l'événement du 30 mars il vous suffit d'envoyer un chèque de 20 € avec vos coordonnées à l'atelier Griffon~

~ Retrouvez les créations de Raphaël Griffon : https://www.bijouteriegriffon.com ~


Interview - Solenne Guézénec / Crédit photo - Louis Brunet